UNIONS CHRETIENNES FEMININES VAUDOISES

LES ACTIVITES

Rubrique à venir...

Members

Les News des U.C.F.

Bienvenue dans nos activités !
Pour ce qui concerne nos activités régulières, un conseil, abonnez-vous à Hublot!
Cette rubrique-ci vous informe sur nos activités nouvelles ou ponctuelles ou sur des rencontres préparées par des Associations amies. Vous trouverez tous les détails dans les rubriques correspondantes ( camps, marchés,etc...) ou... dans notre journal Hublot.

Dans certaines situations, les parents ne savent plus du tout comment faire avec leurs enfants, mais ils veulent garder le dessus, alors ils commencent à jouer avec les sentiments, ou bien pire, ils s'énervent et ils frappent. Le plus étonnant, c'est qu'ils le font peut-être sans le vouloir vraiment. Un enfant aime ses parents quoi qu'il arrive, même si ceux-ci le maltraitent verbalement ou physiquement. Il croit qu'ils ont raison, donc il n'arrive pas à distinguer le bien du mal.

C'est là qu'il perd la confiance qu'il a en lui. Certains enfants ou ados souffrent énormément, mais ils gardent toute cette souffrance pour eux, à l'intérieur. Pourtant, se faire aider n'est pas une honte. Les gens sont souvent retenus par ce sentiment. Jusqu'au jour où tout craque. Le placement est un endroit neutre. Il est là pour que l'ado puisse faire une pause, que tous les détails qui n'ont pas pu être clarifiés le soient.

Il est là pour préparer la suite... J'ai vécu dans un Foyer d'Accueil. Grâce à cela, j'ai gardé une relation avec ma famille et mes amis, la vie a retrouvé sa valeur. J'ai pu faire des choix et j'en suis fière. J'essaie d'aller de l'avant, et même si parfois je fais des erreurs, je ne perds pas espoir. Sur le chemin de la vie, le Foyer Accueil UCF évoque une gare, une halte avant de reprendre le prochain train de correspondance.

Quel voyage, la vie! Chaque placement en institution est un témoignage de souffrance, de mal-être, de doute. "Nos voyageuses" sont des adolescentes qui souffrent, dans des situations de crise - crise de croissance psychologique, d'identité, de loyauté, ou encore de maltraitance - ... avec leur cohorte de relations conflictuelles qui conduisent parfois à une rupture familiale. Le Foyer Accueil UCF se veut une réponse à cette difficulté de vivre.

Le travail éducatif a pour objectif d'aider l'adolescente et les siens, à s'ajuster à un processus de changement, au travers de la vie quotidienne, de l'intégration socioprofessionnelle et d'entretiens avec la famille, où les compétences de chacun sont négociées, restituées. Progressivement, l'adolescente est amenée à devenir l'architecte de son avenir. Nous l'aidons à mettre en perspective ses projets, ses motivations, à mettre en lumière ses ressources et à vaincre ses doutes, afin de lui permettre d'atteindre ses objectifs avec confiance. Après avoir vécu de nouvelles expériences au sein du Foyer, ces adolescentes reprennent leur chemin.

L'importance de la foi dans nos vies

Chacun d’entre nous évolue avec un certain nombre de valeurs. Pour un grand nombre de personnes, la foi tient une place importante. La foi est en même temps simple et difficile. D’une part on peut avoir foi en la parole d’un ami sincère et d’autre part, on peut ne pas avoir foi en une présence invisible.

Lorsqu’on évoque la foi, on fait souvent référence à un Dieu. C’est une présence invisible en qui nous confions nos doutes, nos rêves et nos espoirs. Nous nous adressons à Dieu dans nos prières et nous croyons qu’il est à notre écoute. La foi est importante dans la vie de tous les jours car c’est elle qui nous aide à avancer. On peut avoir foi en Dieu comme on peut avoir foi en diverses choses. Dans le cas d’une amitié par exemple, avoir foi en son ami permet d’établir une relation d’amitié durable. La foi est indissociable de la confiance. En effet, il est difficile de concevoir une amitié sans une relation de confiance. De même, si on a foi en Dieu, qu’on se confie à lui, cela signifie qu’on lui fait confiance.

Faire confiance n’est pas un vain mot. La foi s’accompagne toujours d’une action. Pour illustrer, il y a ce groupe villageois qui prévoyait de se réunir pour prier ensemble. En effet, le village manquait cruellement d’eau et les villageois devaient prier pour que la pluie tombe. Sur les nombreux villageois qui se sont réunis pour prier, un seul d’entre eux a amené un parapluie. Cela illustre bien que beaucoup d’entre nous affirme avoir la foi sans être même convaincu de ses dires.

Avoir la foi consiste à croire, à faire confiance et à vivre avec sa foi. Comme dans toutes les petites choses de la vie, avoir la foi est nécessaire. Au début d’un projet, comme le Sex Zürich sur http://www.and6.ch , on a déjà bien étudié toutes ses étapes de réalisation. On a foi en sa concrétisation et on met tout en œuvre pour qu’il arrive à terme. Personne, ou alors peu de gens embarqueraient dans un projet sans avoir la foi qu’il prendra bel et bien forme et mené jusqu’au bout. Avoir foi en son projet permet de ne pas abandonner en cours de route. La foi nous aide à avoir toutes les ressources nécessaires et principalement mentales pour atteindre nos objectifs.

La foi peut être soumise à rude épreuve. Parfois quand nous prions, nous attendons une réponse immédiate. Et c’est à ce moment que notre foi est mise à l’épreuve. Nous pouvons nous détourner de nos croyances et perdre notre foi. On peut même conclure que l’objet de nos prières ne nous tenait peut-être pas beaucoup à cœur. Il ne faut pas croire que le silence divin est un véritable silence. C’est une étape dans la profession de notre foi, en même temps que le fait de se préparer déjà à la réalisation de ses prières. Tout comme le villageois qui souhaitait la pluie et qui apportait son parapluie avec lui.